LES NEWS

[PARCOURS] Laura PÉCHART, Footwear Designer Statement Originals chez ADIDAS

Laura PÉCHART, Bachelor CREAPOLE 2017 en Design Produit et Innovation et aujourd’hui Footwear Designer Statement chez ADIDAS, nous raconte son aventure qui l’a conduite chez Reebok Barcelone comme Associate Designer pour son stage de 3e année pour ensuite y devenir Footwear Designer et enfin maintenant être chez Adidas.

CREAPOLE : Racontez-nous comment votre parcours de designer a commencé.

Laura : « Après mon bac ES, je suis partie à Austin au Texas pendant un an dans une famille d’accueil. J’étais élève en Terminale dans un lycée d’Austin, à la Round Rock High School, et vu que je n’avais pas d’enjeu scolaire, j’avais déjà mon bac français, j’ai pu choisir les matières que je voulais.

À l’époque, je ne savais pas encore ce que je voulais faire et j’ai pris toutes les matières artistiques et sportives qu’il y avait. »

CREAPOLE : Pourquoi prendre des matières artistiques ? Vous vouliez déjà faire de l’art ?

Laura : « Non, pas vraiment, mais c’était plus sympa pour moi que de suivre des cours de mathématiques *rire*. En suivant tous ces cours, en revanche, j’y ai vraiment pris goût, je dessinais toute la journée. J’ai alors décidé que je continuerais dans cette voie. »

Dès mon retour en France, j’ai pris des cours de nu et de modèle vivant dans un petit studio à Montreuil une fois par mois toute la journée, ça me poussait à sortir de ma zone de confort.

À la rentrée, je suis entrée aux Ateliers de Sèvres mais j’ai arrêté après 6 mois car je n’ai pas trouvé la formation assez technique. J’aimais bien le côté artistique mais on créait pour créer, un peu sans but, et je voulais une formation qui intègre également les études de marché, qui apprenne à répondre à des problématiques, à utiliser le design pour apporter des solutions.

Du coup, avec ma mère, on a fait des salons étudiants, on y a vu CREAPOLE et quand j’ai visité l’école, les projets m’ont plu. »

CREAPOLE : Vous avez retrouvé cette notion de réponse à des problématiques ?

Laura : « Oui, tout à fait. J’ai donc postulé pour une 2e année en Design Produit et Innovation, que j’ai eue. »

CREAPOLE : À ce moment vous saviez que vous vouliez faire du design Produit ?

Laura : « Non, j’ai choisi cette formation pour le diplôme Bac +5 reconnu par l’État *rire* mais j’hésitais également avec d’autres départements. Je n’étais pas sûre de ce que je voulais faire dans le design. »

CREAPOLE : Comment s’est déroulée cette 2e année ?

Laura : « Lorsque j’ai commencé les cours, j’y ai retrouvé une amie qui était au lycée avec moi ! Le hasard a fait que nous nous sommes retrouvées dans la même classe, du coup, j’ai tout de suite eu une copine.

Les cours se déroulaient bien, je voyais beaucoup de différentes techniques, j’apprenais à créer. J’avais un peu de mal à tout apprendre, étudier à CREAPOLE demande beaucoup de travail ! J’ai aussi appris que la technique en elle-même n’est pas suffisante. Ce qui m’a énormément aidé chez Reebok et maintenant chez Adidas, est qu’à CREAPOLE, j’ai réellement appris à penser. À penser design, à réfléchir création, à faire de ma technique un outil qui ne trouve sa valeur que dans le message ou l’émotion qu’elle transmet.

Tout cet aspect je le dois à Clément NOURY, mon responsable de spécialisation. Il m’a enseigné la méthode, montré la voie à suivre et accompagné à travers tous les challenges que j’ai rencontrés. À travers son humour, son expérience, sa gentillesse et son intelligence, il n’y a aucun doute dans mon esprit qu’il a été déterminant dans ma formation. Je lui dois d’être la designer que je suis et lui suis extrêmement reconnaissante ! »

CREAPOLE : Le service Intégration Professionnelle vous a aidé à faire votre book ?

Laura : « Oui, vu que j’étais en Design Produit, c’est Laurence ROCHET qui s’occupait de moi, elle me corrigeait et me donnait des conseils. »

CREAPOLE : Pour trouver votre stage de 3e année également ?

Laura : « Oui, tout à fait. Je l’ai effectué chez Reebok à Barcelone.

C’est grâce aux contacts de CREAPOLE. Mme ROCHET a envoyé mon book, organisé des rendez-vous, elle m’a vraiment aidé. CREAPOLE est très présente dans le footwear. Le directeur de tout le studio de création de Reebok à Barcelone est un Creapolien (Donatien ALBERT, Senior Director Creation Center Barcelona, diplômé CREAPOLE 1991 Design Transport et Mobilité). Mon responsable de stage, Saul Emmanuel MARET (Diplômé CREAPOLE 2004 en Design Produit et Innovation) est aussi Creapolien. »

CREAPOLE : Un stage chez Reebok à Barcelone ? C’est une belle expérience !

Laura : « Oui, c’est sûr, et c’est à ce moment que je suis tombée amoureuse du footwear.

À la fin du stage, ils m’ont proposé de continuer directement chez eux après mon Bachelor et j’ai accepté. Même si j’aurai bien aimé continuer jusqu’à la 5e année pour avoir le diplôme CREAPOLE, c’était une belle opportunité. »

CREAPOLE : Vous avez donc été recrutée par Reebok ?

Laura : « Oui, en 2017, en tant qu’Associate Designer. J’avais l’opportunité de toucher à tout, je faisais du concept, je recherchais et jouais avec les matériaux… J’étais très libre car ils me faisaient confiance. Je faisais également de l’accessoire, du footwear, j’étais sur les projets avec les graphistes, j’ai vraiment pu apprendre et m’amuser.

On m’a ensuite proposé un poste aux États-Unis, en tant que Footwear Designer Collaboration. En attendant le Visa, je suis restée à Barcelone. »

CREAPOLE : Les États-Unis ? Toujours chez Reebok ?

Laura : « Oui, dans le bureau de Boston. À l’époque, il y avait une autre Creapolienne là-bas (Ophélie KIMPE, Diplôme CREAPOLE 2017 en Communication Visuelle et Multimédia, aujourd’hui, Color & Material Designer Junior Sportstyle Footwear chez PUMA)

Au final, cela ne s’est pas fait. Un poste de Footwear Designer s’est ouvert au studio de Barcelone et vu que je préférais rester en Europe, pour les tendances, les expositions etc., j’ai postulé et ma candidature fut retenue. D’Associate Designer, je suis alors devenue Footwear Designer classique pour les marchés européens. Pendant cette période, j’étais très en contact avec les marchés (Courir à Paris, Asos, Foot Locker à Amsterdam). »

CREAPOLE : Qu’entendez-vous par « marchés » ?

Laura : «Reebok, comme d’autres fabricants, ne vend pas uniquement directement au consommateur final mais aussi à des intermédiaires comme Foot Locker qui, eux, revendent au consommateur final. Ceux que nous devons convaincre, dans ce cas, sont donc les directeurs des achats, ou équivalents, des intermédiaires.»

CREAPOLE : Comment se déroule un projet ?

Laura : « En général, le projet commence quand une personne du marketing vous brief directement sur un besoin.

Le type de brief peut changer en fonction du besoin et de votre secteur d’activité. Si vous vous occupez du « In Line », vous avez une meilleure visibilité de ce qui va arriver et de ce que vous devez faire avec des cycles de production plutôt longs, bien connus et maîtrisés.

Après, il y a parfois des besoins spécifiques. Dans ce cas, les deadlines sont plus courtes car on est plus en réaction à un manque existant qui n’avait pas été anticipé, ce qui signifie que nous sommes déjà en retard.

Le brief change également en fonction de la personne qui le délivre. Certains vous font confiance et vous laissent les rênes tandis que d’autres sont très précis dans leur demande et vous laisse très peu de liberté créative. Vu que ce sont nous les designers, la majorité nous laisse quand même faire.

Pour le projet RAEGOS, par exemple, j’ai dû créer une chaussure training évoquant légèreté et rebond/élasticité avec 3 déclinaisons en fonction des prix de vente retail. Un autre brief aurait pu contenir un utilisateur final plus spécifique, une couleur ou une matière précise…

Il faut que nos créations soient ciblées. »

CREAPOLE : Et que faites-vous après avoir reçu le brief ?

Laura : « Je commence par regarder les significations, étymologies et je réfléchis à ce que le mot m’évoque. Ensuite, je collecte plein d’images allant dans toutes les directions pour voir jusqu’où le brief peut aller.

Une fois les images collectées, je choisis les deux les plus représentatives et impactantes pour la piste créative que je considère poursuivre et je mets le reste de côté. Ces deux images seront mon point de départ. Ensuite, je sketch jusqu’à ce qu’une forme ou un concept retienne mon attention. Mais l’inspiration peut venir de bien des manières au-delà des sketchs. Une fois, sur un projet d’accessoire, l’inspiration m’est venue en voyant une matière en me baladant dans un magasin similaire à Leroy Merlin. Cela peut vraiment venir n’importe quand et n’importe où !

Une fois que j’ai un concept, je finalise les formes, matières, caractéristiques tout en travaillant sur une maquette. Nous avons un Maker Labs au centre des bureaux dans le studio de création. Il y a toutes les machines nécessaires et en plus, on a eu une formation couture à Reebok donc maintenant je peux faire mes propres maquettes de chaussures ! Après, elles ne sont pas parfaites mais elles suffisent pour se faire une idée. »

CREAPOLE : Travaillez-vous seule ?

Laura : « Cela dépend, on peut travailler seul, en groupe ou être plusieurs designers travaillant séparément sur un même projet. »

CREAPOLE : Quel est votre rythme de travail ?

Laura : « Cela dépend de la période mais quand j’ai commencé je restais jusqu’à 22h00 tous les soirs. Pas parce que j’étais débordé de travail mais parce que tout était nouveau, je découvrais tout, c’était génial ! Je faisais beaucoup de projets individuels pour les proposer à ma direction en plus des projets qu’on me donnait. »

CREAPOLE : Quels sont vos futurs projets ?

Laura : « Je travaille maintenant chez ADIDAS en Allemagne, en tant que Footwear Designer Statement.

Reebok et Adidas font partie du même groupe, donc c’est comme rester dans la même famille. D’autant que mon responsable (Geoffroy MEYER, Design Director Style Collaborations Adidas, Diplômé CREAPOLE 2003 en Design Produit et Innovation) et une autre personne de l’équipe sont des Creapoliens également. »

Cela va être génial, il y a plus de moyens qu’au studio de Barcelone. Il y a des Makers Labs plus grand avec des personnes dédiées pour vous aider sur vos projets ! C’est le cœur du design de tout le groupe, tout est plus grand ! »

© CREAPOLE, 2018. Tous droits réservés — CREAPOLE • 128 rue de Rivoli 75001 Paris • Téléphone : 01 44 88 20 20 —
CREAPOLE PREPA Etablissement d'enseignement supérieur privée —CREAPOLE Etablissement d'enseignement supérieur privé technique